Agogy

Quelle formation pour savoir utiliser un extincteur ?

Lors d’un incendie, sauver sa vie et celle des personnes présentes est une priorité.  Une formation simple, claire et ludique est nécessaire pour pouvoir effectuer cette sereinement mission. Des formateurs expérimentés sauront vous aider dans cette démarche grâce à leurs nombreuses années de secours d’urgence. Ensuite, la deuxième priorité après le sauvetage des personnes est la sauvegarde des biens. Cette formation est donc indispensable en entreprise pour faire face à ces situations dramatique et préserver son outil de production, elle prend aussi tout son intérêt dans un cadre privé avec son entourage.

 

Près de 3 entreprises sur 4 après un incendie qui n’a pu être maîtrisé ne reprennent pas leurs activités, retrouvez toutes les statistiques sur cet article.

Une formation pour savoir manipuler un extincteur permet aussi de diminuer le risque d’incendie en initiant les participants à la prévention des risques et aux causes des incendies. Grâce à ses connaissances des risques et de leurs conséquences, le stagiaire aura les compétences nécessaires pour intervenir et conseiller ses collègues.

 

Cette formation se déroule généralement en deux parties ; (En INTRA ou INTER entreprise/s).

  1. La partie théorique (d’une durée d’environ 1h).

  2. La partie pratique (d’une durée d’environ 1h de même).

 

Ne craignez pas la formation, ces méthodes d’apprentissage ont été pensées spécifiquement par les formateurs afin de rendre cette formation la plus attrayante et accessible possible. L’objectif est de passer un bon moment, que vous en gardiez un souvenir positif.  La formation vous permettra d’apprendre à vous servir des différents moyens mis à votre disposition pour lutter contre différents types de départs de feux.

 

Dans une formation à l’utilisation d’un extincteur, vous retrouverez généralement ces différentes parties ;

  1. Causes fréquentes des incendies. (Comprendre quelles sont les causes d’incendie fréquents en France aussi bien dans le milieu du travail qu’en privé.)

  2. Combustion. (Différents éléments sont nécessaires pour favoriser l’éclosion d’un foyer d’incendie. Comprendre le feu.)

  3. Prévenir les risques. (Comment éviter un incendie. Principes simples pour éviter cette problématique et les actions contribuant à la prévention.)

  4. Principes d’extinction d’un feu. (Plusieurs façons d’éteindre un incendie en fonction de celui-ci, connaitre la façon la plus appropriée pour être efficace.)

  5. Les extincteurs. (Différents types d’extincteurs existent pour éteindre un incendie.)

  6. Mise en oeuvre pratique. (Apprendre à se servir d’un extincteur, avec un simulateur en réalité augmentée tel que le XR Fire Trainer pour une immersion totale dans l’environnement de travail, associé ou non à une phase d’utilisation d’extincteur à eau et d’extincteur CO2.)

 

En bref, la formation à l’utilisation des extincteurs permet de développer la capacité d’analyse et de réactivité des personnels, dans le but d’éteindre les différentes classes de feu avec les extincteurs appropriés. Un départ de feu ne prévient pas. En revanche il peut se développer à une vitesse impressionnante. Quelques minutes suffisent à réduire en cendres une pièce, un lieu de travail, une entreprise. Il est donc primordial de se former afin d’être capable rapidement de stopper un début d’incendie. La formation à la manipulation d’extincteur répond à cette nécessité en entreprise. Nous vous invitons à en savoir plus sur pourquoi se former à travers cet article.

 

N’oubliez pas qu’il existe plusieurs méthodes pour se former à l’utilisation d’un extincteur, nous vous recommandons de passer par une formation en réalité virtuelle, les stagiaires pourront alors avoir une expérience pédagogique et ludique interactive au sein de leur environnement de travail, donc en prenant en compte les risques de l’entreprise, sans endommager celui-ci avec les produits. Des exercices pratiques d’extinction en réalité augmentée sur-mesures, une simulation et scénarii en fonction de l’analyse du risque.

  • Vous souhaitez vous former avec le XR Fire Trainer ? N’hésitez pas solliciter les organismes disposant du matériel ; https://www.a-gogy.com/clients/ (Page en cours de mise à jour)
  • Vous souhaitez obtenir le XR Fire Trainer afin de le mettre en action auprès de vos stagiaires ? Sollicitez Stéphane Legrand au 06 70 03 07 73 ou par email à contact@a-gogy.com
  • Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous partager vos questions à contact@a-gogy.com

 

 

 

Pour conclure cet article, rappelons le cadre légal qui incite à savoir se former à l’utilisation d’extincteurs ;

  1. Article R4227-28 du code du travail (ancien article R.232-12-17). (L’employeur prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l’intérêt du sauvetage des travailleurs.)

  2. Article R4227-29 du code du travail. (Le premier secours contre l’incendie est assuré par des extincteurs en nombre suffisant et maintenus en bon état de fonctionnement. Il existe au moins un extincteur portatif à eau pulvérisée d’une capacité minimale de 6 litres pour 200 mètres carrés de plancher. Il existe au moins un appareil par niveau. Lorsque les locaux présentent des risques d’incendie particuliers, notamment des risques électriques, ils sont dotés d’extincteurs dont le nombre et le type sont appropriés aux risques.)

  3. Article R4227-30 du code du travail. (Si nécessaire, l’établissement est équipé de robinets d’incendie armés, de colonnes sèches, de colonnes humides, d’installations fixes d’extinction automatique d’incendie ou d’installations de détection automatique d’incendie.)

  4. Article R4227-37 du code du travail (ancien article R.232-12-20) ;

  • Dans les établissements mentionnés à l’article R. 4227-34, une consigne de sécurité incendie est établie et affichée de manière très apparente : Dans chaque local pour les locaux dont l’effectif est supérieur à cinq personnes et pour les locaux mentionnés à l’article R. 4227-24. Dans chaque local ou dans chaque dégagement desservant un groupe de locaux dans les autres cas.
  • Dans les autres établissements, des instructions sont établies, permettant d’assurer l’évacuation des personnes présentes dans les locaux dans les conditions prévues au 1° de l’article R. 4216-2.
 
  1. Décret n° 2011-1461 du 7 novembre 2011, article 9 : Les dispositions du présent décret sont applicables :
  • Aux opérations de construction d’un bâtiment neuf ou de construction d’une partie neuve d’un bâtiment existant pour lesquelles une demande de permis de construire ou une déclaration préalable est déposée plus de six mois après la date de publication du présent décret ;
  • Aux opérations de construction d’un bâtiment neuf ou de construction d’une partie neuve d’un bâtiment existant ne nécessitant ni permis de construire ni déclaration préalable, dont le début des travaux est postérieur de plus de six mois à la date indiquée ci-dessus.
 
  1. Article R4227-38 du code du travail : La consigne de sécurité incendie indique :
  • Le matériel d’extinction et de secours qui se trouve dans le local ou à ses abords ;
  • Les personnes chargées de mettre ce matériel en action ;
  • Pour chaque local, les personnes chargées de diriger l’évacuation des travailleurs et éventuellement du public ;
  • Les mesures spécifiques liées à la présence de personnes handicapées, et notamment le nombre et la localisation des espaces d’attentes sécurisés ou des espaces équivalents
  • Les moyens d’alerte ;
  • Les personnes chargées d’aviser les sapeurs-pompiers dès le début d’un incendie ;
  • L’adresse et le numéro d’appel téléphonique du service de secours de premier appel, en caractères apparents ;
  • Le devoir, pour toute personne apercevant un début d’incendie, de donner l’alarme et de mettre en œuvre les moyens de premier secours, sans attendre l’arrivée des travailleurs spécialement désignés.
 
  1. Décret n° 2011-1461 du 7 novembre 2011, article 9 : Les dispositions du présent décret sont applicables :
  • Aux opérations de construction d’un bâtiment neuf ou de construction d’une partie neuve d’un bâtiment existant pour lesquelles une demande de permis de construire ou une déclaration préalable est déposée plus de six mois après la date de publication du présent décret ;
  • Aux opérations de construction d’un bâtiment neuf ou de construction d’une partie neuve d’un bâtiment existant ne nécessitant ni permis de construire ni déclaration préalable, dont le début des travaux est postérieur de plus de six mois à la date indiquée ci-dessus.